Archives : Août 2014

Les Journaux s'emparent de l'affaire de la SAAQ

Un article paru hier dans le Journal de Québec relate un peu de bias l'histoire de notre co-religionaire qui dénonce les agissement discriminatoire de la SAAQ.

Le journal n'explique pas comment il a été mis au courant de l'affaire. Par contre nous avons la confirmation que personne n'a communiqué directement avec Isabelle pour la rédaction du texte:

Une col-bleu se réclamant du culte pastafarien poursuit la SAAQ, sous prétexte que l'interdiction de porter un foulard de pirate sur sa photo d'identité brime sa liberté de religion.

Le journal semble épier les réseaux sociaux et à noté que notre soeur garde un bon moral. Par contre elle aura besoin de tout le support de notre communauté Pastafarienne:

Dommage que la SAAQ soit pastariphobe, a récemment indiqué la femme sur les réseaux sociaux. Mais le Monstre va m'aider à traverser cette épreuve qui n'est qu'un test de ma piété.

La partie la plus édifiante de l'article est sans aucun doute les commentaires. Cette section nous permet de voir l'intolérance à l'oeuvre au Québec. Nous avons encore beaucoup de chemin à faire avant que notre Foi soit acceptée comme les autre religions moins crédible:

Ridicule. À la fois dénigrant pour les croyants et pour notre système de justice saturé. C'est de mauvaise foi. C'est dégoutant!

si est pas contente qu'elle aye vivre dans son pays ciboire nous on a nos règles ici comme elle a ses règle dans son pays point finale

On nous avait averti qu'un jour toute sorte de dieux apparaîtraient. C'est commencé. Faut quand même rester neutre vs la religion en administration, mais la fameuse CHARTE semble permettre de s' en servir dans tous les sens. Tant qu'à y être, la religion des naturistes, photo nues acceptés, nue au travail, photo en drag Queen et en drag au travail, c'es notre religion. On a vraiment perdu le sens des priorités et du respect de chacun, on veut s' imposer, on provoque. D'accord avec M. Thibodeau plus bas. Les règles universelles.

Sacra***** le monde est rendu fou llllolllllll

Nous vous laissons lire le reste vous même.